THEATRE SOUDANAIS/ Tajouj et El Mahallaq, récit d’une tragédie

JPEG

La compagnie de théâtre « Sudan Folk Group » a présenté la célèbre tragédie soudanaise « Tajouj » écrite par Khaled Abou Russ en 1971 et adaptée par Sid-Ahmed Ahmed.

JPEG


Une femme nommée Tajouj vécut au milieu du 19ème siècle parmi la tribu des Humran qui comptait les meilleurs cavaliers des tribus arabes, les plus élevés par le rang, les plus grands par la bravoure et l’intrépidité. Tajouj était réputée pour sa bonté et son extrême beauté, si bien que les gens accouraient de toutes parts pour se réjouir et la voir...


JPEG


L’histoire de Tajouj a été portée à l’écran par Gadalla Gubara en 1977. De nombreux écrivains, parmi lesquels Abdalla Taieb, on immortalisé le récit tragique de cette femme exceptionnelle qui fait désormais partie de la mémoire collective des soudanais. La tombe de Tajouj se trouve à Ras al-Fil dans la province de Kassala (est du Soudan).


JPEG


JPEG

Dernière modification : 12/12/2014

Haut de page