Message à la communauté française du 24 mars 2020

1/ Situation au Soudan et nouvelles mesures gouvernementales.

A ce stade, seuls 2 cas (dont 1 mortel, malheureusement) d’infection par le coronavirus ont été confirmés par les autorités sanitaires soudanaises, tandis que 17 cas suspects étaient hier, lundi 23 mars 2020, en cours d’examen et analyses.

Afin de renforcer les mesures de distanciation sociale déjà mises en place dans le cadre du Plan national de lutte contre la propagation du coronavirus, les autorités soudanaises ont décidé hier :
d’imposer un couvre-feu quotidien, de 20h00 à 6h00, à compter de ce soir, mardi 24 mars,
• de suspendre les trajets en bus entre les différentes villes du pays à partir de 18H ce jeudi 26 mars.

Après une réouverture temporaire de l’aéroport pendant 3 jours, afin de rapatrier les Soudanais bloqués à l’extérieur du pays et de permettre aux étrangers de passage de pouvoir quitter le Soudan (plus d’une trentaine de nos compatriotes, Français de passage dans le pays, ont bénéficié de cette mesure, notamment avec l’assistance de l’ambassade), les vols commerciaux de voyageurs sont de nouveau suspendus depuis le 22 mars.

Les autorités sanitaires ont, au cours des derniers jours, renforcé leur dispositif de lutte contre la propagation du virus en mobilisant notamment l’ensemble du secteur hospitalier et médical privé pour accroître les capacités de réaction et de réponse sanitaire, que ce soit en matière de consultations et d’établissement de diagnostics par le corps médical, mais aussi de nombre de lits en isolement et d’unités de soins intensifs. Parmi les mesures prises, vendredi 20 mars, par le ministère de la Santé figure ainsi la limitation des activités et soins de santé aux opérations essentielles (vitales) et au traitement des urgences, aussi bien dans le secteur public que privé, afin de concentrer tous les efforts sur le coronavirus.

2/ Recommandations de l’Ambassade.

Nous devons tous, expatriés et Soudanais, être solidaires dans la lutte contre la propagation du virus et concourir, tous ensemble, à ce que les effets de cette pandémie épargnent le Soudan.

Les ressortissants français sont invités à respecter scrupuleusement les mesures de prévention instaurées par les autorités locales, en particulier le couvre-feu, et à continuer de suivre, avec sang-froid et patience, les recommandations de prudence et de distanciation sociale déjà communiquées par l’ambassade.

L’ambassade de France rappelle qu’il est impératif de continuer à respecter et à appliquer les gestes de prévention (« gestes barrière ») et les mesures de distanciation sociale qui, seuls, permettront de limiter la propagation de la maladie, au Soudan comme ailleurs. N’hésitez pas à faire de la pédagogie autour de vous afin que ces gestes et ces mesures soient appliqués par tous :

PNG

En cas de problème de santé ou de doute quant à une possible contamination par le coronavirus, voici la procédure applicable  :

a. Consulter immédiatement un médecin (quel que soit votre degré d’information et/ou de connaissances sur le coronavirus, vous = = devez impérativement = = prendre l’avis d’un professionnel de santé), soit à votre domicile, soit en vous rendant aux urgences d’un établissement hospitalier que vous connaissez ou qui vous est recommandé.

A cet égard, si vous souhaitez disposer d’un contact médical se déplaçant à domicile ou être orienté vers une structure médicale, n’hésitez pas à contacter l’ambassade au numéro suivant : +249 (0) 91 273 4192.

b. Si le médecin estime que vous pourriez avoir été contaminé par le coronavirus, c’est à lui qu’il incombe d’alerter le ministère de la Santé, notamment les médecins de garde aux Urgences centrales du ministère fédéral.

En effet, seuls les médecins du ministère de la Santé peuvent décider qu’un test de dépistage soit effectué, les autorités sanitaires publiques ayant le monopole des kits de dépistage dont l’exploitation est centralisée au niveau du Laboratoire national de santé publique. Le test de dépistage peut être, selon les cas, effectué aux urgences ou à domicile.

c. Dans l’attente des résultats d’analyse et en fonction de la gravité des symptômes présentés, vous pourrez être soit placé en confinement avec un suivi médical dédié, soit hospitalisé.

Dans ce cas de figure, agir en responsabilité c’est alerter immédiatement les gens avec qui l’on a été récemment en contact, tant sur un plan personnel que professionnel, de sa situation et leur recommander de consulter également. Il n’y a aucun tabou, ni honte à avoir, si l’on tombe malade. Bien au contraire, il faut coopérer pleinement avec les professionnels de santé pour endiguer, rapidement et aussi efficacement que possible, tout risque de propagation.

En cas de problème, les Français peuvent à tout moment joindre l´Ambassade (poste central de sécurité) au numéro suivant : 00 249 (0)9 12 73 41 92.

Dernière modification : 26/03/2020

Haut de page