Le printemps des poètes du monde arabe et d’Afrique

JPEG - 640.7 ko
Lecture en arabe d’un poème de Mahmoud Darwich par Bruno Aubert - Ambassadeur de France

L’Institut français de Khartoum organisait jeudi 27 mars 2014 une soirée de lectures de poèmes contemporains d’Afrique et du monde arabe d’expression française ou arabe.

Pour la deuxième année consécutive, l’Institut français s’associe au Printemps des poètes organisée chaque année en France et partout dans le monde pour célébrer la poésie.

Cette année, l’Institut français de Khartoum a choisi de rendre hommage aux poètes du monde arabe et du continent africain.


DIALOGUE DES CULTURES ET DES LANGUES

Les poèmes ont été lu dans leur langue originale, en arabe ou en français. Afin de mettre en valeur le dialogue des cultures et la richesse du plurilinguisme, l’Institut français a demandé à des soudanais francophones de lire les poètes d’expression française et à des francophones non soudanais de lire les poèmes d’expression arabe.

JPEG - 49.1 ko
Mustafa El Oussani et Asseel Izzeddine

De nombreuses personnalités du monde diplomatique ont accepté de se livrer à cet exercice. Ainsi, l’Ambassadeur francophone soudanais Nourredine Satti, actuellement directeur de la Bibliothèque Nationale du Soudan a lu un poème du somalien William Syad "Hier" .

JPEG - 254.4 ko
Noureddine Satti - Ambassadeur

L’Ambassadeur francophone de l’Union africaine, Mahmoud Kane, d’origine mauritanienne, a choisi de lire un poème du mauritanien Mamoudou Lamine Kane " De la Houri qui sourit". L’Ambassadeur francophone du Liban, Nazih Achour, a lu un poème de la libanaise francophone Nadia Tueni "Beyrouth".

L’Ambassadeur de France, Bruno Aubert, a rendu hommage à l’un des plus grands poètes du monde arabe, Mahmoud Darwish, en récitant l’un de ses poèmes en arabe "Qui suis-je après la nuit de l’étrangère".

La poétesse soudanaise Raouda El Hadj a lu un des ses poèmes en arabe "Sur la côte, le cœur confesse".


JPEG - 161.9 ko
Raouda al-Haj - poétesse soudanaise

JPEG - 278.6 ko
Un public venu nombreux

Un livret, édité par l’Institut français, contenant l’ensemble des poèmes (avec une traduction française pour les poèmes arabes) a été remis au public.

JPEG

PDF - 4.9 Mo
Recueil des poèmes (en arabe et en français)
(PDF - 4.9 Mo)

23 poètes célébrés

  • Mohammed Dib, Algérie (langue française)
  • Qassim Haddad, Bahrein (langue arabe)
  • Noureini Tidjani-Serpos, Bénin (langue française)
  • Fernando d’Almeda, Cameroun (langue française)
  • Mohamed Aafifi Matar, Egypte (langue arabe)
  • Okumba Nkoghe, Gabon (langue française)
  • Nazik El Malaki, Irak (langue arabe)
  • Amjad Nasr, Jordanie (langue arabe)
  • Mohamed El Faytouri, Lybie (langue arabe)
  • Nadia Tueni, Liban (langue française)
  • Abdelatif Laabi, Maroc (langue française)
  • Mamoudou Lamine Kane, Mauritanie (langue française)
  • William Syad, Somalie (langue française)
  • Albert Issa, Niger (langue française)
  • Fatma Shidi, Oman (langue arabe)
  • Mahmoud Darwish, Palestine (langue arabe)
  • Amadou Lamine Sall, Sénégal (langue française)
  • Nimrod, Tchad (langue française)
  • Raouda El Hajj, Soudan (langue arabe)
  • Nizar Qabani, Syrie (langue arabe)
  • Amina Said, Tunisie (langue française)
  • Houda Ablan, Yémen (langue arabe)

Dernière modification : 13/12/2014

Haut de page