Formalités administratives

L’IMMATRICULATION CONSULAIRE DES FRANÇAIS RESIDANT AU SOUDAN : FORMALITES ADMINISTRATIVES

Dès votre arrivée au Soudan, l’Ambassade de France vous conseille vivement de vous rapprocher de la section consulaire et de vous **immatriculer* afin de bénéficier, le plus tôt possible de la protection consulaire
Cette inscription au Registre des Français établis hors de France est non obligatoire, gratuite et permet l’obtention d’une carte consulaire qui est très utile tant au Soudan que lors des séjours en France (détaxe, fiscalité, assurances diverses, …). Elle est valable pendant cinq ans. Cette inscription dite « immatriculation consulaire » facilite les relations entre les différents services de l’Etat et les usagers et permet des réductions de tarifs sur certaines prestations consulaires.
Les Français immatriculés au « Registre » peuvent ensuite consulter et modifier eux-mêmes les données les concernant en tant que de besoin (adresses, téléphone, …) sur le site « MonConsulat.fr » depuis leur domicile.
Les Français souhaitant s’immatriculer doivent venir à l’Ambassade de France et présenter une preuve de nationalité française :
- carte nationale d’identité, extrait d’acte de naissance, livret de famille ou, à défaut, un passeport français, lequel constitue seulement une présomption de nationalité ;
- deux photos d’identité sur fond blanc ;
- un justificatif de résidence au Soudan (quittance de loyer, avec précision de l’adresse du logement).
Seuls les français immatriculés peuvent bénéficier d’aides sociales diverses :
- aides exceptionnelles ;
- bourses scolaires accordées selon les revenus de la famille pour les enfants scolarisés à l’Ecole Française de Khartoum.

Les Français immatriculés peuvent également bénéficier de nombreux services administratifs, tels que :

- demande ou renouvellement de carte d’identité et de passeports sécurisés ;
- délivrance d’actes d’état-civil selon les événements de la vie.

ELECTIONS

L’immatriculation permet également l’inscription sur la liste électorale consulaire pour les élections suivantes :

- Election présidentielle ;
- Elections législatives : 11 circonscriptions ont été créées pour des députés siégeant à l’Assemblée nationale et représentant les Français expatriés dans le monde entier. La première élection de ces députés s’est déroulée en juin 2012 ;
- Référendum.

L’immatriculation permet également l’inscription d’office pour l’élection des conseillers de l’Assemblée des Français de l’Etranger : cette assemblée est à l’écoute des Français expatriés et défend leurs intérêts.
Le droit de vote peut également s’exercer par procuration dressée à la section consulaire sur présentation d’une pièce d’identité française ou européenne.
Le formulaire pour l’inscription sur les listes électorales porte la référence CERFA 12669 x 01
La radiation d’un Français du registre des Français établis hors de France
entraîne de plein droit sa radiation de la liste électorale consulaire, sauf s’il s’y
oppose.
En l’absence de réponse d’un Français dont l’inscription au registre est venue à
échéance, le consulat pourra procéder à sa radiation.
Il est important de mettre à jour sa situation électorale en se connectant sur

REPRESENTANTS DE L’AFE

L’AFE est l’Assemblée représentative des Français de l’Etranger.
- Circonscription : Egypte, Ethiopie, Soudan ;
- Membres élus : Mme Renée BLANDIN et Mme Régine PRADO, en résidence au Caire, sont les représentantes des Français à l’Assemblée des français à l’Etranger pour la circonscription.

ECOLE FRANÇAISE A KHARTOUM - E.F.K

Elle accueille les élèves des classes maternelles à la classe de troisième. Les cours du collège sont soutenus par le Centre National d’Etudes à Distance (CNED).
- Adresse : Ecole Française de Khartoum, quartier de Manshia, Rue du "College of Medical Sciences of Khartoum ;
- Téléphone : (249) 1 83 22 26 01 et 83 25 80 81 ;
- Site internet : ecolefrancaisekhartoum@yahoo.com

ADOPTION

L’adoption n’est pas reconnue en droit soudanais. Le Soudan n’a pas ratifié la convention de La Haye sur la protection des enfants.des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale du 29 mai 1993.
Pour plus d’informations, visiter le site de l’Agence française pour l’adoption.

Dernière modification : 02/12/2016

Haut de page