"Contes du Soudan" publiés pour la première fois en France aux Editions du Jasmin

A l’occasion de la publication en France, aux éditions du Jasmin, d’un recueil de 14 contes du Soudan, rassemblés et traduits par Viviane Amina Yagi et illustrés par Amel Bashir, l’Institut français organisait du 24 janvier au 7 février 2016 une exposition des oeuvres originales réalisées par l’artiste soudanaise.

JPEG

Le Soudan connait une forte culture de l’oralité qui alimente une mémoire ancestrale. C’est cette littérature riche de récits mythiques, légendes, contes et fables que l’Institut français entend faire partager au plus grand nombre, à commencer par les plus jeunes.

La publication de Contes du Soudan en France constitue un événement inédit.

JPEG

L’éditeur français, Saad Bouri, et l’illustratrice soudanaise, Amal Bashir, ont inauguré l’exposition le 24 janvier dans la galerie de l’Institut français en présence de l’Ambassadeur Bruno Aubert.

JPEG - 268.6 ko
Saad Bouri, directeur des Editions du Jasmin, aux côtés de l’illustratrice soudanaise Amal Bashir
JPEG - 224.7 ko
L’Université de Khartoum a rendu hommage à Viviane Amina Yagi qui enseigna la littérature française jusqu’à la fin de sa vie.
JPEG - 258 ko
Sakina et Salma Yagi, filles de Viviane Amina Yagi
JPEG - 226.5 ko
Saad Bouri, directeur des Editions du Jasmin, était à Khartoum pour l’occasion.
JPEG - 183.9 ko
L’Ambassadeur de France, Bruno Aubert, a salué le partenariat entre l’éditeur français et l’illustratrice soudanaise.

JPEG
JPEG

Illustration des Contes du Soudan, par Amel Bashir

JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

Extraits des "Contes du Soudan"

Lire Fatna la Belle (conte le plus populaire au Soudan) en français
فاطنة السمخة بالعربية

Lire Loli o Loli (en français)
لوليو يا لولي بالعربية

Lire "Histoire du Sel ou l’engagé" (en français)
Lire "An Nitu et Al Laib" (en français)
Lire "Le fils du Sultan" (en français)
Lire "Mon oncle, frère de mon père" (en français)
Lire "Un quart de coeur" (en français)

La littérature soudanaise au cœur du patrimoine culturel

Depuis 2013, l’Institut français du Soudan a engagé un programme ambitieux (2013-2016) de soutien au Livre afin de promouvoir le patrimoine culturel soudanais au Soudan et en France, ainsi que dans les pays arabes et francophones. Le Soudan connait une forte culture de l’oralité qui alimente une mémoire ancestrale. C’est cette littérature orale riche de récits et de mythes, de légendes de contes et de fables que l’Institut français entend faire partager au plus grand nombre, à commencer par les plus jeunes. Capturer la Parole vivante et mouvante dans le marbre de l’Ecrit constitue un acte impossible. Car chaque récit appartient à son récitant dans sa singularité. Cependant, sa transcription immuable permet, même imparfaitement, de transporter la parole pour la propager, la partager et la conserver.

Convaincu de l’importance pour les jeunes générations et les générations futures d’accéder à cet univers stimulant de l’oralité, l’Institut français du Soudan a engagé une collaboration pérenne avec la toute jeune Maison d’édition soudanaise TIBAR, dirigée par Salah Elmur, qui s’est traduite par la publication en 2014 d’une série de contes soudanais pour enfants en version bilingue (arabe-français). Chaque ouvrage est illustré par des œuvres originales d’artistes soudanais. L’objectif étant de fournir à l’enfant un livre de qualité stimulant l’imagination et la créativité.

Parallèlement, l’Institut français a noué depuis 2014 un partenariat avec la maison d’édition française Les éditions du Jasmin qui a permis la publication d’un recueil de Nouvelles du Soudan (traduit de l’arabe) en 2015 afin de permettre aux francophones de découvrir la littérature contemporaine soudanaise. Cette collaboration se poursuit avec la parution en France, en janvier 2016, d’un recueil de Contes du Soudan (recueillis et traduits de l’arabe par Viviane Amina Yagi) illustré par l’artiste soudanaise Amel Bashir.

JPEG

Commandez le livre "Contes du Soudan" Editions du Jasmin,
France

JPEG

Dernière modification : 13/02/2016

Haut de page