CONFERENCE/ Archéologue Charles Bonnet

La ville cérémonielle de Doukki Gel et une forteresse égyptienne de Thoutmosis 1er


JPEG


Mercredi 5 février, Charles Bonnet, membre de l’Institut de France, co-directeur de la mission archéologique conjointe suisse et soudano-française de Kerma, a donné une conférence à l’Institut français.


JPEG


Depuis plus de vingt ans, Charles Bonnet fouille la cité égyptienne située au pied de la « colline rouge », Doukki Gel en nubien. Face aux temples bâtis par les pharaons de la XVIIIe dynastie, il a découvert une cité dont l’architecture étonnante, faite de structures arrondies en terre crue, peuplée d’innombrables colonnes et renforcées par d’épais bastions, répond aux formes plus classiques des Égyptiens. La saison qui s’achève a permis de continuer les fouilles de palais cérémoniels dont l’architecture typiquement africaine, différente de celle de la ville de Kerma, pose de difficiles questions historiques. L’allée cérémonielle située au-devant du temple principal a été mise au jour, révélant des détails inattendus.


JPEG

Dernière modification : 06/03/2015

Haut de page